Octobre rose

Comme chaque année, le mois d’octobre est sous le signe du ruban rose. Symbole de la lutte contre le cancer du sein, Octobre Rose est une campagne nationale d’information et de sensibilisation sur le dépistage du cancer du sein, servant notamment à mobiliser des fonds pour la recherche médicale.

Octobre rose - blog de magazine lyon

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en France, et le plus fréquent chez la femme (1 femme sur 8). La prévention est le meilleur moyen de détecter un cancer du sein à temps (dépistage précoce), et donc d’augmenter les chances de guérison de ce cancer. Cette année plus que jamais, le rôle de prévention est fondamental ! En effet, avec la crise du coronavirus, de nombreuses femmes ont actuellement un retard de diagnostic.

Pour la 27ème édition d’Octobre Rose cette année, les associations et initiatives sont toujours présentes, bien que freinées par le contexte sanitaire. Voici donc un petit coup de projecteur sur des initiatives locales qui ont bien lieu !

Des initiatives en région lyonnaise pour Octobre Rose

  • Challenge « Restons liés » : Le centre Léon Bernard (69008 LYON) propose à tout un chacun de soutenir des patientes en créant et envoyant des bracelets comme symbole d’affection et de solidarité, à l’aide d’un tutoriel disponible sur YouTube. Cette action se termine à la moitié du mois d’octobre, alors n’attendez plus ! Le centre organise également un évènement Facebook Live le 20 octobre sur la connaissance du Cancer du sein métastatique.
  • Atelier Coton pour Octobre Rose : L’atelier de sérigraphie lyonnais s’est associé à l’artiste Leonor Roversi et la marque Le Mini Macaron pour soutenir la recherche médicale, et verser l’intégralité des bénéfices de la vente de tee-shirts, spécialement dessinés et imprimés sur du coton bio, à l’association Ruban Rose.
  • Courir pour Elles : 12ème campagne de prévention : Les courses caritatives, comme Courir pour Elles, sont annulées (mai 2020), tout comme de nombreux événements locaux partout en France. Elles sont néanmoins maintenues parfois virtuellement ou sous d’autres formes lorsque cela est possible. A Lyon, le combat continue sous la forme d’une campagne de sensibilisation qui tient compte de l’actualité, et d’une boutique éphémère Place des Terreaux. ➡ Consultez les lieux, horaires et détails de la boutique éphémère sur le site de l’association

——————————

L’institut Maud Dermo-Esthetic et le dessin sur peau

La fondatrice de l’institut, Maud Ravier, offre gratuitement aux femmes qui ont vaincu le cancer du sein la création d’aréole mammaire avec une technologie de pointe, dans les 4 Espaces Beauté de la marque (Avenue Maréchal de Saxe, 69006 Lyon). Cette opération coûteuse a des effets thérapeutiques et permet de se reconstruire après un cancer du sein, notamment après une mastectomie. Découvrez tout le processus sur le site de Maud Dermo-Institut.

Tout le monde contre le cancer

L’association Tout le monde contre le cancer agit dans les hôpitaux et les maisons de parents, pour accompagner au mieux les patients et leur famille. Sa philosophie, « Tant qu’il y a de la joie, il y a de la vie! », se retrouve à travers plusieurs actions chaque année. Les bénévoles de l’association, qui fonctionne sur le don, ont pour mission de sensibiliser le public à la maladie, transformer l’hôpital en un lieu de joie, offrir des moments de répit aux malades et leur famille, en dehors de l’hôpital et d’apporter du confort et du bien-être aux malades et à leurs accompagnants. Pour ce faire, en cet automne 2020, l’association a renouvelé l’Échappée Rose, initiative pour offrir une bulle bien-être aux patients, lancée initialement en 2017. L’Échappée Rose est le premier institut de bien-être itinérant à l’hôpital, et s’adapte aux besoins selon sa tournée : relaxation, soin des mains et massages, conseils beauté… Les soignants peuvent également bénéficier de cette parenthèse ! Pour plus d’informations, consultez le site de Tout le monde contre le cancer

Mon bonnet rose

Mon bonnet rose est une association solidaire, qui fournit des bonnets de chimiothérapie aux personnes en difficulté face aux frais du parcours de soin. Ses bonnets sont notamment donnes par les femmes en fin de traitement qui ont la possibilité de transmettre les leurs. Au-delà de cette première mission, l’association permet plus généralement le don de perruques et foulards, la sensibilisation et la prévention sur ces accessoires qui font partie intégrante du parcours de soin. Les bonnets et foulards permettent notamment aux femmes malades de prendre soin de leur estime d’elle-même.

Avec des événements chaque année qui viennent enrichir la collecte de bonnets, comme le challenge 24h de couture ou encore la création du coussin cœur (coussin qui soulage les douleurs liées à diverses opérations du sein), l’association devient de plus en plus connue en France. A Lyon cette année, c’est l’hôpital privé Jean-Mermoz qui soutient la collecte de bonnets dans son service d’oncologie, pendant un mois. Grâce à un tutoriel disponible sur le site de Mon Bonnet Rose, le grand public est invité à créer les bonnets de chimiothérapie à partir de tee-shirts recyclés. L’objectif de Mon Bonnet Rose pour ce mois d’octobre est en effet de récolter 60 000 bonnets en France ! Pour soutenir l’association, ou connaitre ses actions en détail, c’est par ici

 

Des applications bienveillantes, utiles et ludiques

  • Keep a Breast : cette application de dépistage gratuite (IoS et Android) apprend aux femmes l’autopalpation, grâce à quatre gestes faciles à reproduire, ainsi qu’un outil de planification. Elle donne également des conseils, témoignages et ressources santé, tout comme sur son site web : Keep a Breast Europe
  • MRCS (Mon Réseau Cancer du Sein) : MRCS est une plateforme et un réseau social qui met en relation des personnes touchées par la maladie, afin de comprendre au mieux la maladie et les traitements (vidéos, articles, informations..), et de générer du soutien et une écoute entre les membres (forum, séances de sport adaptées,…).
Octobre rose - blog de magazine lyon
 

Le rôle fondamental des réseaux sociaux

En cette période particulière, les réseaux sociaux, et particulièrement Facebook et Instagram, ont un rôle fédérateur. L’accès à l’information y est facilité, et donne de nombreux conseils : tutoriels illustrés pour apprendre l’autopalpation, accès à des blogs spécialisés, soutien et création de groupes et communautés, organisation de rencontres et ateliers (quand cela est possible).

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

 

Alice Bernard

Laisser un commentaire