Les amis du Géoparc Beaujolais

  • Post published:1 juillet 2021
  • Post category:TOUT
  • Reading time:6 mins read
Temps de lecture : 5 minutes

Les amis du Géoparc Beaujolais : une nouvelle association qui a pour objectif de fédérer tous les habitants et le monde associatif du beaujolais et faire de chacun un ambassadeur du géoparc Beaujolais pour le faire rayonner sur la planète.

Voici l’interview de Daniel Paccoud, qui a porté le dossier de labellisation du Beaujolais aux géoparcs mondiaux de l’UNESCO. Épaulé par Chantal Pégaz, alors qu’il était président du Syndicat Mixte du Beaujolais, il a réussi l’obtention en 2018 le prestigieux label « UNESCO Global Geopark » pour une période de 4 ans.

Daniel Paccoud

 

« Aujourd’hui, après avoir passé la main à Pascal Ronzière, nouveau président du Syndicat Mixte du Beaujolais, vous voici élu président de l’Association « les Amis du Géoparc Beaujolais ». Quel est l’intérêt d’une association à côté du Syndicat Mixte et des institutionnels impliqués ? »

« Le syndicat mixte est l’interlocuteur institutionnel des représentants de l’UNESCO et des scientifiques dont le métier est d’étudier la géologie de notre territoire, il est le garant de l’esprit et des volets scientifiques et culturels de l’UNESCO. Il n’a pas vocation à organiser des événements dans les villages, dans le vignoble, de vendre des cartes postales ou autres souvenirs dont les visiteurs pourraient avoir envie. La petite équipe du syndicat mixte n’est pas en mesure d’animer seule un territoire de 1550 km², 113 communes et 210 000 habitants. Il est donc important que, derrière l’institution, le label Géoparc soit porté par tous les relais de terrain possibles, entreprises, associations, villages, et habitants eux‑mêmes, et que chacun partage avec nos visiteurs le patrimoine géologique que nous avons sous les yeux : les pierres qui ont servi à la construction des maisons, des églises, des lavoirs, et des villages entiers, des cadoles et des croix au bord des chemins. Cette géologie qui a façonné les collines, les vallons, les forêts et les rivières du Beaujolais depuis plusieurs millions d’années, sans oublier l’influence qu’elle a sur la vigne et le travail de nos vignerons. Il faut rassembler toutes les bonnes volontés et compétences, c’est l’objet même de l’association Les Amis du Géoparc Beaujolais. »

Qui sont les premiers membres fondateurs de l’association engagés lors de l’assemblée générale constitutive qui s’est tenue dans l’immense salle de l’Atelier à Villefranche ?

« les 93 adhérents fondateurs sont d’abord les membres des premières associations qui ont signé la charte d’ambassadeurs et soutenu la démarche sans lesquelles ce label n’aurait jamais été obtenu : Atouts Beaujolais ; Amis Guides en Terre Beaujolaise ; Espace des Brouilly ; Destination Beaujolais ; Itinéraires, Paysages et Patrimoine ; Espace Pierres Folles ; Longeval, art, nature et patrimoine en Beaujolais ; Déambule ; Ampl’yflore, plantes sauvages ; Les Vignerons des Pierres Dorées et les nombreuses entreprises et particuliers qui les ont rejoint depuis. »

Pourquoi et comment une association ou un simple habitant du territoire peut‑il rejoindre l’association « les amis du Géoparc » ?

« il suffit d’avoir envie de parler de son territoire, de le regarder et de le partager, d’en connaitre la géologie grâce aux outils de communication que le Syndicat Mixte du Beaujolais met à la disposition pour que chacun s’approprie le même discours et le partage avec le plus grand nombre, le site internet, la Bande Dessinée, les visites et les événements… L’adhésion annuelle est de 10€ pour les particuliers, 20€ pour les associations et les groupes, mais ce n’est qu’un symbole d’appartenance, c’est surtout par l’engagement de chacun dans les évènements que nous pourrons organiser que l’association vivra. »

En quoi les géo-évènements qui sont prévus pour dynamiser les territoires du géoparc et inviter le plus grand nombre à venir à sa découverte peuvent-ils influer sur les experts de l’UNESCO pour renouveler, ou pas, le label Géoparc Mondial ?

« Le site internet de l’UNESCO précise :  Les géoparcs mondiaux UNESCO sont des espaces géographiques unifiés, où les sites et paysages de portée géologique internationale sont gérés selon un concept global de protection, d’éducation et de développement durable. Leur approche « partant de la base » et associant la conservation et le développement durable tout en impliquant l’écosystème local pour promouvoir l’artisanat, le commerce, les producteurs locaux et la vie locale. C’est ce que devront constater les experts de l’UNESCO pour renouveler le label en 2022 pour une nouvelle période de quatre ans. »

Quelles sont les premières actions des « amis du géoparc » ?

« En 2021, le Syndicat Mixte du Beaujolais a validé 113 événements qui ont été proposés sur tout le périmètre du Géoparc et se dérouleront tout au long de l’année. Leur liste sera publiée sur le site officiel du Géoparc Beaujolais dés que les contraintes sanitaires seront levées. Les amis du Géoparc Beaujolais pourront alors relayer l’information afin d’aider les associations et groupes organisateurs à communiquer et à diffuser l’information au plus grand nombre, via les offices de tourisme, l’ensemble de ses partenaires et, bien sûr, ses ambassadeurs.

L’association pourra également commercialiser des produits dérivés élaborés par le Syndicat Mixte, le livre du Géoparc, des timbres à l’effigie des sites UNESCO, des cartes postales, des pots beaujolais sérigraphiés et autres souvenirs que nous visiteurs pourront ramener chez eux afin de partager leur découverte avec leur cercle amical et familial et devenir à leur tour des ambassadeurs du Géoparc Beaujolais. »

Pour suivre l’actualité de l’association, c’est par ici : https://www.facebook.com/amisgeoparcbeaujolais

et sur VILOCALIS, l’appli locale du Beaujolais-Val de Saône : https://app.vilocalis.fr/actors/185?invitation_id=944

Les amis du Géoparc Beaujolais - The Mag' magazine gratuit lyon et rhone

Hervé Rocle

Contributeur rubrique « Développement Durable »

Laisser un commentaire