Être un parent im-parfait

Les changements de rapports entre individus, que la situation mondiale a apporté et apportera dans les années à venir, questionnent inévitablement sur les nouveaux liens à l’intérieur de la Famille.
Que cela soit de manière consciente ou non, nous avons été mis devant un fait accompli :
Remettre en question notre façon de vivre habituelle pour nous adapter face à un nouveau rythme d’existence.

Prendre du recul...

Ces derniers mois, nous avons dû assurer un rôle de professeur tout en composant avec sa vie professionnelle et son organisation personnelle, revoyant ainsi avec plus ou moins de facilités, nos priorités et nos valeurs.
Avec un quotidien mouvementé (désorganisation, perte de repères, anxiété, stress, peur, colère, frustration, etc.), nous n’avons pas eu d’autre choix que de revoir notre positionnement un peu « archaïque » du parent qui sait et doit tout gérer.

Être parfait ?

Nous avons maintenant le choix de devenir un réel accompagnateur parental avec pour fonction essentielle, d’assurer une compréhension bienveillante du monde, avec ses risques et ses défauts mais surtout ses possibilités et ses richesses.
L’enjeu n’est plus de faire passer les enfants comme un émissaire de nos im-perfections, mais d’être tout simplement authentiques dans ce qui nous composent.
Développer davantage des liens de partage, se mettre véritablement à la place de l’enfant pour le faire avancer dans son cheminement.

manchot empereur et son bébé

La recette...

Les ingrédients essentiels pour soutenir ce changement, pourraient être : une véritable écoute de chaque membre de la famille, une observation honnête de soi, sans oublier de jouer dès que l’occasion se présente pour pouvoir retrouver davantage de magie dans notre quotidien.
Avoir ce type de regard et de recul n’est pas un long fleuve tranquille car accepter de se dévêtir de vieilles habitudes, faire place à de la nouveauté et de l’imprévu, chamboule au plus profond de notre être.
Mais en acceptant de montrer avec sincérité qui nous sommes à nos enfants, que ce soit par nos paroles ou nos actes, nous leur permettons d’exister réellement sans chercher à les forcer à rentrer dans un moule dont ils n’ont pas besoin pour grandir.

... Pour s’épanouir !

Cela permet de vivre sans idéaliser des modes de vie, d’apprendre le pardon, le respect de soi et de cultiver l’esprit critique.
Nous pouvons alors véritablement contribuer à développer leur autonomie de pensée, les
responsabiliser et leur apporter une vraie sécurité intérieure dont ils auront besoin tout au long de leurs vies.
En mettant au même niveau nos forces et nos limites, nous leur témoignons qu’il est possible de vivre en paix avec soi-même et c’est à partir d’ici que commence le voyage au travers des expériences de la vie.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Christelle CINTAS & Jean-François TRABICHET
Adapt’Essens, donner du sens à l’essentiel !

Christelle Cintas
Jean-François Trabichet

Laisser un commentaire