Le pays Beaujolais classé Géoparc Mondial de l’UNESCO depuis 2018

  • Post published:28 août 2023
  • Post category:Tourisme / TOUT
  • Reading time:4 mins read
Temps de lecture : 4 minutes
Geoparc Beaujolais - THE MAG'

C’est quoi un Géoparc ?

Non, ce n’est pas un parc d’attraction… mais un label attribué par l’UNESCO à un territoire qui présente un patrimoine géologique remarquable. Ce label reconnu mondialement stimule l’activité économique locale du territoire qui le reçoit, il favorise le développement du géo‑tourisme en braquant des projecteurs sur les trésors cachés du plus petit village. Il initie des actions de protection et de valorisation de sites d’intérêt géologiques en lien avec les patrimoines naturels et culturels grâce à la participation des populations et des entreprises locales.

Réseau mondial des Géoparcs

Créé en 2004 par l’UNESCO, le réseau mondial des Géoparcs regroupe 195 territoires répartis dans 48 pays. Cette organisation en réseau facilite la réalisation de projets de coopération dans les domaines scientifique, de valorisation et d’éducation. Le réseau européen, quant à lui, regroupe des territoires qui partagent les mêmes intérêts et les mêmes approches de préservation, de valorisation et de promotion de leur patrimoine, en particulier le patrimoine naturel. Les 28 pays européens comptaient 94 Géoparcs en 2022.

Comité National des Géoparcs de France

En septembre 2014, le Comité National des Géoparcs de France, créé sous la forme d’une association loi 1901, regroupe les Géoparcs français reconnus « UNESCO Global Geoparks » dont il assure la représentation officielle auprès des différentes instances départementales, régionales, nationales et internationales mais aussi l’accompagnement, le conseil et le soutien aux nouveaux territoires candidats ; la coopération et l’échange d’expériences ; la promotion des Géoparcs et des patrimoines de la Terre au plan national et international.

En 2023, le réseau français compte 7 Géoparcs : Géoparc des Causses du Quercy ; Géoparc des Monts d’Ardèche ; Géoparc du Luberon ; Géoparc de Haute-Provence ; Géoparc des Bauges ; Géoparc du Chablais ; Géoparc du Beaujolais. Sur ces 7 géoparcs, 5 sont également estampillés « parc régionaux ou nationaux » et disposent donc de moyens humains et financiers plus importants que le Beaujolais et le Chablais, qui n’ont pas ce statut.

Le Géoparc Beaujolais est le premier géoparc viticole au monde. L’ensemble du vignoble est effectivement situé à l’intérieur du périmètre du label.  Situé entre le Massif central et les Alpes, longeant la vallée de la Saône, le Pays Beaujolais a hérité d’une géologie riche et complexe. La diversité de son sous-sol et de ses paysages est née de la convergence de nombreux phénomènes et structures géologiques pendant plusieurs centaines de millions d’années que l’on observe aujourd’hui dans les activités de l’homme, l’histoire, le patrimoine, la culture et la vie des villages. Une large part de son identité, de son passé et de son devenir émane de sa pierre : dorée, rouge, verte, blanche, grise ou noire, remarquablement mise en valeur dans les murets, les cadoles, les lavoirs, les croix au bord des chemins, les caveaux vignerons, les églises, les maisons et les villages entiers.

Les ressources géologiques et hydrauliques faisaient et font toujours vivre l’industrie et l’artisanat, tout comme elles déterminent la vocation des sols. Granites, schistes, calcaires et argiles font que les vignes et les vins s’expriment différemment ; volcanites siliceuses facilitent les pâturages et la forêt, les alluvions sont fertiles pour les cultures en plaine ; le Beaujolais et son quotidien s’enracinent bel et bien dans le cœur de la terre.

Géoparc ou Geopark ?

Le label est attribué par l’UNESCO dont les principales langues officielles sont le français et l’anglais. Il est donc possible d’utiliser indifféremment les termes de « Géoparc Mondial UNESCO » ou « UNESCO Global Geopark ».

La richesse du Géoparc Beaujolais repose aussi sur l’engagement de ses habitants à le mettre en valeur et à le partager avec les visiteurs.

Le Géoparc Beaujolais, porté par le Syndicat Mixte du Beaujolais, avec 3 salariés, est le seul qui dispose d’une association de soutien forte de 110 adhérents et de nombreux sympathisants, « les Amis du Géoparc Beaujolais », tous bénévoles, qui participent à l’animation, la promotion et la mise en valeur des villages et des sites géologiques en les associant à différents thèmes : les minéraux et les arts, le patrimoine bâti, l’industrie, les paysages, la biodiversité, l’eau, sans oublier le vignoble bien entendu, et organisent de nombreux géo-évènements chaque année, d’avril à novembre.

https://www.facebook.com/amisgeoparcbeaujolais

Contributeur du magazine local THE MAG - Hervé Rocle

Hervé Rocle
Conseil en attractivité touristique digitale et collective

hrconseil@orange.fr

Laisser un commentaire