Les plantes, nos super-héroïnes du quotidien !

« Nature peut tout, et fait tout »      Michel de Montaigne.

En plus d’embellir le paysage, notamment durant cette belle saison printanière, les plantes sont également d’excellents remèdes. Leur utilisation par nos ancêtres pendant de longues années a permis de prouver leur efficacité. Leurs supers pouvoirs permettent de guérir de nombreux problèmes de santé tels que le rhume, la toux, les plaies… Nous utilisons fréquemment certaines de ces plantes comme épice dans nos plats, mais nous savons rarement quels sont leurs bienfaits sur notre santé. Aujourd’hui on vous dévoile les bienfaits de 6 plantes du quotidien, facilement accessibles !

Le gingembre : booster de défenses immunitaires

Le gingembre est une racine riche en minéraux tels que le phosphore, le manganèse, le fer, le calcium, le sodium et le magnésium. Il est aussi pourvu de vitamines C, B1, B2 et B3, ainsi, il représente un excellent cocktail santé et améliorera votre système immunitaire !

gingembre tranché

Utilisation :
– Cuisine : préparez de bons petits plats et incorporez du gingembre lors de la préparation ou saupoudrez le plat d’une touche de gingembre en poudre.
– Infusion : le goût du gingembre est assez fort, si vous ne le supportez pas n’hésitez pas à opter pour des infusions mixtes ! Par exemple gingembre/citronnelle.

L’anis : accélérateur digestif

anis étoilé

L’anis est une plante aromatique qui possède de nombreuses vertus carminatives. En d’autres termes, elle est très efficace pour lutter contre les problèmes digestifs. Cette plante aide considérablement à l’élimination des gaz responsables des douleurs abdominales. Adieu les ballonnements !

Mais l’anis nous réserve d’autres surprises ! En plus de nous débarrasser de ces parasites, l’anis est bon pour améliorer les problèmes respiratoires. En effet, ses propriétés expectorantes, antitussives et anti-inflammatoires permettent de traiter le rhume, les bronchites ou encore toux sèche.

Utilisation :
– Infusion : pour aider à la digestion, préparez une infusion à la fin de chaque repas et sentez-vous libres et libérés.
– Cuisine : très utilisé pour les pâtisseries et confiseries, il pourra également parfumer vos assaisonnements de poisson.
– Buvez du pastis ! (avec modération)

Le basilic : le meilleur ami du cœur

Le basilic est une plante frileuse qui se cultive uniquement l’été. Bonne nouvelle, l’été arrive à grands pas ! Le basilic a un pouvoir antibactérien, dépuratif et anti-inflammatoire. Il aide donc à nettoyer les voies respiratoires en éliminant les toxines qui engendrent souvent des maladies. Il réduit également les dommages causés par les radicaux libres, des molécules qui seraient impliquées dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et des maladies liées au vieillissement.

feuille de basilic

Petit conseil : choisissez le basilic en fonction de ses feuilles, elles doivent être vertes et bien fermes.

Utilisation :
– Cuisine : Vous avez maintenant un bon argument pour abuser de la sauce pesto ! Plus généralement, le basilic se marie avec tout et peut accompagner tous vos assaisonnements !
– Infusion : elle reste la meilleure manière de profiter des bienfaits du basilic.

La menthe : l’incontournable !

feuilles de menthe

La menthe est l’une des plantes préférées des remèdes de « grand-mère ». Elle est bourrée de vertus. Dans un premier temps ses propriétés antiseptiques et expectorantes, la rendent efficace pour diminuer la toux grasse. Face à un rhume, la menthe est sans doute l’une des plantes médicinales la plus utile. En plus de nous aider à la guérison de nombreux problèmes de santé, la menthe est également notre allié dans la vie de tous les jours. Pourquoi ? Parce qu’elle combat un ennemi de taille : « la mauvaise haleine ». En effet, grâce à son efficacité côté digestion, la menthe limite les remontées gastriques et soigne la mauvaise haleine. De plus, sa fraîcheur est inimitable !

Utilisation :
– Infusion : à prendre sans modération ! Après chaque repas de la journée par exemple.
– Cuisine : pour assaisonner vos salades cet été en plat comme en dessert. Et pourquoi pas dans vos cocktails fraîcheurs à boire en terrasse cet été !
– Brute : vous pouvez directement mâcher la feuille de menthe pour profiter de ses bienfaits. Très utile pour conserver une haleine fraîche !

Le romarin : le remue-méninge !

Le romarin a des propriétés antioxydantes qui lui confèrent une action positive sur la mémoire. Il améliore la mémoire spatiale ; la mémoire à court terme et la concentration. Il serait même capable de nous protéger des lésions cellulaires associées aux maladies dégénératives comme le cancer et la maladie d’Alzheimer.

branche de romarin

Utilisation :
– Huile : l’huile de romarin est très réputée. Elle peut être utilisée directement sur la peau, à travers un diffuseur ou diluée dans un bain.
– Cuisine : ajoutez du romarin frais à votre viande hachée et vos salades et profitez ainsi de ses propriétés antioxydantes au quotidien ! (il réduirait les agents cancérigènes pendant la cuisson)

Le thym : le guérisseur !

bouquet de thym

Le thym possède des propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Véritable désinfectant naturel, il peut être utilisé pour lutter contre les infections de la peau, soigner les plaies et calmer boutons. Vous avez un peu trop profité du soleil cet été ? Pas de panique, le thym permet de soulager les coups de soleil. Il aide également pour les petites blessures, écorchures et ecchymoses.

Utilisation :
– Infusion : à consommer avec modération, il est recommandé de ne pas prendre plus d’une tasse par jour. Vous pouvez également utiliser l’infusion pour vos pansements médicaux.
– Huile : quelques gouttes d’huiles essentielles de thym pour guérir vos plaies.
– Cuisine : plante aromatique qui assaisonne à merveille tous vos plats !

Vous l’aurez compris, les plantes sont une excellente alternative à l’utilisation de médicaments chimiques. Nous avons mis l’accent sur certains de leurs bienfaits mais elles regorgent de vertus pour la santé. N’hésitez pas à compléter cet article avec d’autres recherches en fonction des solutions que vous recherchez. Par ailleurs, selon vos symptômes il est recommandé de ne pas mélanger certaines plantes médicinales. Il ne vous reste plus qu’une chose à faire, à vos paniers de cueillette !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Johana MAGLOIRE

Laisser un commentaire